«

Juil 13 2017

Correction orale de devoirs surveillés

Comment rendre la correction utile aux élèves ? Comment leur faire prendre en compte les remarques faites sur les copies ? Et surtout comment faire que ce temps passé par l’enseignant soit profitable aux élèves ? C’est face à ces questions que j’ai essayé de proposer une réponse alternative.

Objectifs :

  • Enrichir les corrections par des commentaires plus précis et plus accessibles,
  • Faire de la correction une étape du travail qui soit aussi porteuse d’apprentissage.

Descriptif

  • Objectifs pédagogiques

    • permettre aux élèves d’avoir des commentaires plus fournis et des explications plus longues afin de mieux comprendre ce qui a fonctionné ou pas
    • favoriser une prise en compte des retours évaluatifs par les élèves afin que ce moment de correction soit utile
    • différencier les supports de productions afin de répondre à différents types d’intelligences et de profils (beaucoup de dyslexiques et dysorthographies dans la classe (8-9 élèves)
  • Matériel

    • un ordinateur avec le logiciel Evernote installé et un casque-micro
    • logiciels utilisés : Evernote (pas la version sur le web), un navigateur web (Mozilla Firefox) et OpenOffice ou LibreOffice présents dans l’ENT/ENOE

Logiciel à télécharger

Mode d’emploi

NB : c’est également réalisable avec une tablette ou un smartphone.

  • Production finale

    • des remarques orales pour chaque question et travail d’écriture de chaque élève
    • un e-mail personnalisé envoyé à chaque élève avec les remarques audio pour qu’il puisse écouter les remarques de l’enseignant. Il n’était pas question de mettre les remarques de tous les élèves dans le dossier de classe sans se soucier de la confidentialité.
  • Déroulement

    • AVANT : Les élèves rendent des copies papiers traditionnelles.
    • PENDANT :

  • L’enseignant n’annote pas les copies mais enregistre ses remarques question par question et « colle » les fichiers audio dans une note structurée d’un carnet Evernote.
  • Une fois chaque copie corrigée et annotée oralement, la note du carnet Evernote est publiée sur le web à l’aide d’un « lien public » (c’est une URL qui permet de lire la note sur le web).
  • Enfin, un publipostage par e-mail est réalisé afin que chaque élève reçoive un message avec les éléments de correction.

    NB : Chaque élève a, en début d’année, communiqué à l’enseignant un e-mail, créé sur le site http://education.laposte.net, pour la communication usuelle.

 

    • APRES :
      • Les élèves ont reçu un e-mail qu’ils peuvent consulter en dehors des cours pour comprendre leurs notes. Ils doivent le faire avant la séance de correction.
      • Une séance de correction est organisée afin de permettre à tous les élèves de reprendre par écrit la ou les questions qui ont été le plus mal traitées ou le plus mal comprises. Les élèves peuvent travaillent en ilots et peuvent s’entre-aider. Toutes les questions corrigées seront évaluées à nouveau et les points viendront augmenter la note initiale.
        NB : Les élèves qui n’ont pas écouté les remarques audio avant la séance peuvent le faire en classe ; cela ampute d’autant les possibilités de corrections et d’amélioration de la note.
      • Une correction à partir des meilleures réponses est mise en ligne soit avant la séance, pour servir de point d’appui aux améliorations, soit après la séance avec une prise en compte des améliorations.
  • Commentaires ou remarques sur la séance

    • De nombreux élèves ont apprécié avoir des explications longues et précises, et à ne pas avoir à décoder les annotations habituelles souvent abrégées, succinctes et quelques fois difficiles à lire ou à comprendre .
    • Cela a rendu la séance de correction productive et utile aux élèves qui ont pu reprendre leurs travaux et les améliorer. Le fait de pouvoir améliorer la note initiale a été un élément de motivation important.

Au sujet de l'auteur

Stéphane Fontaine

Enseignant de lettres modernes - lycée polyvalent de Montbéliard (25)
mél. stephane.fontaine@ac-besancon.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*