«

Juin 11 2017

Webradio Découverte d’un Auteur

mail  
Enseignant :
François Jacquemin
Professeur de Lettres Modernes
Collège Louis Pasteur
70500 Jussey
contacts   

Contexte, durée et classe :

Il s’agit d’une Webradio version « débutant », sans complexité d’ajout de jingles, enregistrements ou autres sons via des logiciels variés : juste un enregistrement vocal.

 

Activité d’environ 7 heures en parallèle d’une séquence sur Roméo et Juliette de Shakespeare.

Lien avec le cours d’anglais : voyage en Angleterre, à Oxford et Stratford, sur les pas de Shakespeare.

3ème, 20 élèves, niveau hétérogène.

Conditions du direct pour la production finale : émission d’une quinzaine de minutes.

Travail de préproduction (entraînement, préparation écrite) et de postproduction : écoute, prise de notes, comment améliorer la prochaine fois.

target   

Objectifs :

  • Découvrir un auteur de façon ludique
  • Développer la complicité au sein du groupe classe
  • Travailler les compétences liées à l’expression orale
  • Savoir rechercher et sélectionner l’information, reformuler l’information, exploiter l’information
  • Comprendre le fonctionnement d’une émission de radio
tools   

Conditions matérielles :

Une salle informatique

Une connexion Internet

Un zoom enregistreur vocal (ou une tablette, mais attention au son !)

Un document pour le droit sur la voix à faire signer aux parents si l’on veut ensuite diffuser, publier, etc. l’émission finale. (doc Autorisation captation voix imprimable tel quel en A4, deux pages par feuille, mode recto-verso).

rocket   

Mise en œuvre :

1er temps : Quoi dire ? (1h)

Après avoir présenté très succinctement l’auteur qui sera au centre de la séquence de travail en cours de français (William Shakespeare), j’ai demandé aux élèves ce qu’il serait intéressant de savoir sur lui ; à partir de là, nous avons trouvé des rubriques que les élèves se sont attribuées :

  • Biographie
  • Œuvres importantes
  • Qu’est-ce que les gens savent sur lui ?
  • A-t-il une descendance aujourd’hui ?
  • Interview d’acteurs
  • Des lieux phares : la maison natale, le Globe Theater (j’avais au préalable dévoilé les futures visites du voyage en Angleterre)
  • Et bien sûr le présentateur (en l’occurrence deux présentatrices, qui ont chapeauté le fil de « l’émission »).

 

2ème temps : Recherches (1h en classe + temps personnel des élèves)

Durant la séquence, les élèves ont collecté des informations à la fois dans le cours sur Roméo et Juliette, dans le voyage effectué en Angleterre et au cours d’une séance en salle informatique.

Deux groupes ont effectué un micro-trottoir, l’un en Angleterre, l’autre en France, le tout enregistré sur téléphone portable.

 

3ème temps : composer les rubriques (3h)

Nous y avons consacré 3 heures au cours de la séquence, suite à la séance en salle informatique et au voyage.

Les élèves ont choisi :

  • Un format pour leur rubrique : interview, micro-trottoir, chronique, reportage…
  • Un rôle : chroniqueur (trouver son prénom), spécialiste (trouver son nom, son métier, son origine : les élèves ont créé un mini-CV pour ces « professionnels » intervenant dans l’émission, historiens, directeur de théâtre, acteurs, universitaires…)
  • Un ordre pour l’enchaînement des chroniques dans l’émission : ce choix a été laissé au seul jugement des deux « présentatrices » qui se sont déplacées de groupe en groupe pour récupérer les informations précédentes et s’organiser.

Les élèves ont rédigé leurs interventions/rubriques en respectant :

  • Dynamisme
  • Familiarité respectueuse entre les « chroniqueurs »
  • Simplicité de langage
  • Forme d’une conversation entre le spécialiste et le néophyte cherchant à se renseigner.

 

4ème temps : l’entraînement (1h)

Pendant une heure, les élèves ont répété leur émission, une fois sans enregistrement, une fois avec enregistrement et écoute, afin de corriger les défauts (manque de naturel, texte trop lu, bruits de chaise, bégaiements, ordre de questions désordonné dans les interviews…)

 

5ème temps : l’enregistrement (1h)

Suite aux répétitions, les élèves ont enregistré leur émission en temps réel au moyen d’un zoom vocal posé sur la table au milieu des intervenants : les deux présentatrices sont restées assises à leur place, et les chroniqueurs et invités les rejoignaient à tour de rôle.

check   

Résultats :

La classe choisie (ma seule de 3è cette année) était une classe peu volontaire et peu sérieuse dans le travail. A partir de là, les élèves n’ont pas tous traité la tâche avec le même enthousiasme. Les deux présentatrices ont entrepris la leur avec sérieux ; les chroniques ont obtenu des résultats plus variables.

Les élèves ont cependant tous apprécié l’enregistrement live et ont réclamé à écouter l’émission ensuite. Ils ont retenu des informations sur Shakespeare et deux élèves ont présenté l’activité dans le cadre de l’Oral du DNB (parcours Culturel).

calculatorBilan : Les élèves peu motivés n’ont pas joué le jeu de vraiment se renseigner sur leur rubrique et sont arrivés au terme du travail avec un résultat très pauvre, voire décevant. Certains marquaient trop d’hésitations et de blancs, ne sachant de quoi ils parlaient vraiment. Je n’avais pas eu le temps de vérifier tous les contenus avec régularité : il faudrait soit arriver à passer davantage de temps avec chaque groupe, soit réclamer la restitution régulière des brouillons pour amender ou booster les contenus.Ces élèves peu enthousiastes ont cependant montré une énergie nouvelle au moment des « répétitions », essayant de redresser la barre à la dernière minute (évidemment, c’était trop tard…)

Cette Webradio étant une première expérience pour moi, j’accorderai pour la prochaine davantage de temps à :

  • Travailler le naturel, le dynamisme et la complicité des « chroniqueurs » ; pour ce faire, je pense proposer sur une heure une étude de courts extraits de réelles chroniques télévisuelles ou radiophoniques saisies sur Youtube par exemple.
  • Travailler un ajout de sons : jingles, générique, qui apporteraient davantage de ludisme (et rien de plus compliqué : on enregistre le son sur un portable, et on le diffuse devant le zoom vocal au bon moment / voir sur le site Soundation qui permet de créer des jingles.)

Je modifierais la disposition de la salle : au lieu de laisser les élèves assis sur leurs chaises pendant l’enregistrement, j’ôterais toutes les chaises afin d’éviter les bruits parasites, quitte à s’asseoir par terre en attendant son tour de passage.

Au sujet de l'auteur

François Jacquemin

Professeur de Lettres Modernes au collège Louis Pasteur de Jussey (70)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*