Mai 23 2015

Utiliser des vidéos pour apprendre à synthétiser

VCL capture ecran
La vidéo a pour but de servir d’élément déclencheur pour faire travailler la communication orale, et par rebond une communication écrite synthétique pour créer du lien avec ce qui est montré.

Le contenu du film sert de prétexte au travail d’analyse filmique à travers les différents exposés autour de thèmes imposés.

Les étudiants ont construit la problématique, élaboré le corpus (constitué d’images fixes et de vidéos extraits du film) puis en ont réalisé la synthèse.

 Contexte

  • Discipline : Français / CGE
  • Etablissement : Lycée
  • Classe, effectif : Classe entière  de 24 étudiants, travail en groupes de 3 ou 4
  • Niveau : BTS 1ère année
  • Création de la ressource : avril 2015
  • Nom et e-mail professionnel de l’enseignant : Catherine Viéron-Lepoutre, catherine.vieron@ac-besancon.fr

Objectif(s) pédagogiques (s)

  • synthétiser des idées sur un document vidéo long
  • sélectionner des images représentatives
  • formuler une problématique
  • réaliser un document de synthèse multimédia
  • maîtriser leur communication orale verbale et non-verbale
  • présentation dynamique avec une interaction pertinente entre l’oral et le visuel

Conditions matérielles

  • Matériels utilisés : DVD du film, ordinateurs, écouteurs et  une clé USB des étudiants
  • Logiciel(s) et outil(s) TICE :
    • logiciel Handbrake (pour la transformation du DVD en fichier vidéo copiable sur le serveur pédagogique de l’établissement)
    • VLC (pour la lecture des vidéos)
    • navigateur web (pour jouer et réaliser les présentation en ligne avec Prezi, et réaliser les nuages de mots avec Tagul et Wordle),
    • un logiciel de présentation (Powerpoint)
  • Logiciel(s) RIP utilisé(s) : non

Mise en œuvre et activités prévues

  • Types d’activités pédagogiques : cours
  • Cadre pédagogique : lycéens et apprentis au cinéma (avec des BTS)
  • Durée : 2 séances de 2 heures et  10 minutes de restitution par groupes en classe (les groupes sont volontairement formés d’élèves venant de Bac pro et d’élèves de général)
  • Thème : pas de thème particulier, ils sont élaborés en fonction du film programmé

Déroulement

    • Séance 0 : le film avait été vu au cinéma.
    • Séance 1 :
      • présentation des thèmes et recherche d’une problématique pertinente et adaptée à chaque thème
      • encodage du film depuis le DVD en fichier avec Handbrake (tutoriel),  en parallèle du travail sur la problématique
      • réalisation des captures d’écran avec VLC (tutoriel)
      • présentation des applications web Tagül et Wordle pour réaliser des nuages de mots pour annoncer les mots-clés dans un sommaire dynamique de la présentation
    • Séance 2 :
      • mise en commun des difficultés et recherches de solutions techniques ou de compréhension
      • réalisation du diaporama avec des animations ou du Prezi, enregistrement du commentaire audio
      • tâche complexe : l’information communiquée à l’oral ne doit pas être redondante de ce qui est présenté visuellement, dans une interaction dynamique
    • Séance 3 :
      • restitution et présentation des thèmes au travers des diaporamas soutenus d’un discours oral. Chaque groupe a réparti le temps d’intervention afin de chacun participe équitablement.
      • NB : On peut aussi penser à mettre en oeuvre un temps de préparation de cet oral. Cela avait déjà été fait auparavant.

Bilan

  • Commentaires ou remarques sur la séquence  :

    • On pourrait donner des thèmes à regarder avant le visionnage du film.
    • Le travail entre les deux séances a été réalisé contrairement aux autres travaux habituels, alors que le film ne les intéressait pas du tout. l’enjeu de communication les a séduit.
  • Avantage et inconvénients :

    • Avantages :
      • En évaluation finale, il est possible d’évaluer deux axes : la capacité à synthétiser l’information et la capacité à s’exprimer à l’oral. Le travail proposé peut se décomposer en tâches réduites, sur un deux objectifs. La situation correspond à la présentation orale du rapport de stage.
      • Le fait de réaliser un objet valorisant a été un moteur pour l’engagement des étudiants, en particulier ceux qui venaient de baccalauréats professionnels.
    • Inconvénients : Le temps de présentation a très souvent dépassé le temps imparti de 5 à 10 minutes.

 

Document(s) complémentaire(s)

Rédaction collective, lors d’une stage, à partir de
l’expérimentation de Catherine Viéron-Lepoutre.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*