Juil 11 2015

Le conte en 6ème: écriture longue en collaboration

barthoComment inviter les élèves de 6ème à l’écriture longue et collaborative dès le début de l’année, tout en jumelant cette activité avec une sortie menée en Histoire-Géographie, à la découverte de leur « espace proche » (la ville de Belfort dans mon cas)?

 

 

 

 

mail   Enseignant : Fanny Couturier
Collège Léonard de Vinci
90000 Belfort
http://salle103.fr
contacts    Contexte, durée et classe :
  • Séquence en tout début d’année de 6ème sur le conte merveilleux.
    Nous avons « greffé » le cours de français à la sortie « Mon espace proche » d’Histoire-Géographie, qui a pour but de faire découvrir les différents aspects de leur ville aux élèves, en portant un intérêt particulier au Lion de Belfort.
  • 6ème
    26 élèves
  • Une semaine et demie.
target    Objectifs :
  • Faire travailler les élèves ensemble afin de souder une classe d’élèves qui ne se connaissent pas encore.
  • Montrer, dès le début de l’année, le lien étroit entre Français et Histoire-Géographie.
  • Faire écrire les élèves en les initiant à l’étape très importante du schéma narratif et du brouillon.
  • Utiliser les connaissances acquises sur le conte merveilleux.
  • Donner le goût de l’écriture d’imagination.
  • Initier au traitement de texte.
tools    Conditions matérielles :
  • une salle informatique, avec un ordinateur pour deux élèves.
  • un scanner.
  • des crayons de couleur !
  • Calaméo pour la conversion en livre numérique.
rocket    Mise en œuvre :
  1. Après la sortie-visite de la ville de Belfort, les élèves ont proposé chacun le schéma narratif d’un conte dont seule la situation finale est imposée : « Le lion vivant se transforme en Lion de pierre et siège sur le château de la ville. »
  2. Nous avons ensuite écouté les propositions de chacun et les élèves se sont mis d’accord sur un schéma narratif unique, ont défini le nom des personnages, le cadre, etc.
  3. Chaque étape et péripétie a été résumée en une phrase, et chaque groupe (de deux élèves) a choisi l’étape du conte qu’il rédigerait.
  4. La rédaction longue des chapitres a eu lieu sur Titanpad, qui permet d’écrire en ligne et en collaboration, afin de voir ce que chaque groupe faisait, et pour que les élèves s’inspirent les uns les autres, pour la cohérence du texte.
  5. Après de (nombreuses !) corrections, le conte a été finalisé et illustré par les élèves, qui ont fait des dessins, scannés ensuite pour être insérés dans leur traitement de texte, que j’ai converti en livre numérique à l’aide du logiciel en ligne gratuit Calaméo.
check    Résultats :
calculator Bilan : * Les élèves étaient très fiers d’avoir écrit et illustré leur premier « livre », et de pouvoir le relire chacun depuis chez soi.
* B2i : validation de compétences et d’items.

 

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*