«

»

Déc 06 2015

Construire un commentaire : la lettre de Pantagruel

Plan du commentaire d’un extrait de Pantagruel sur l’éducation humaniste.

Description de l’activité en classe

1. Intitulé de l’action : Réfléchir en Lettres avec les cartes heuristiques

• Discipline concernée : français.

• Niveau : Premières S. Niveau très moyen.

• Objectifs poursuivis : utiliser la carte heuristique comme outil de construction d’un plan de commentaire littéraire, l’analyse proprement dite, notamment stylistique et rhétorique, se construisant au fur et à mesure de la progression.

Objet d’étude : « Un mouvement littéraire et artistique entre le XVIème et le XVIIIème siècle : L’Humanisme. »

Objet d’étude complémentaire : l’argumentation et ses formes.

Texte d’appui : Extrait de Pantagruel (éditions Pocket) accompagné par un extrait de Gargantua et par un dernier des Essais de Montaigne.

2. Identification des outils mis en œuvre

• Applications de « mindmapping » : Logiciel Freemind + utilisation des ressources du CDI et de l’Internet.

• Poste professeur en salle multimédia, écran et vidéo-projection.

3. Contexte d’utilisation de ces outils

• Public : 24 élèves de Première.

• Durée : moins de 2 heures.

4. Démarche

• Les élèves devaient avoir lu l’extrait étudié et deux autres en lecture cursive, et essayer de déterminer la structure du texte, et si possible, apporter des éléments de plan de commentaire sous format « *.mm » (Freemind)

• Lecture des textes, approche des points communs et des différences. Sur quels grands axes s’appuyer pour l’analyse ? Certains élèves proposent leur propre carte Freemind faite à la maison.

• Procédure : projection de 2 cartes proposées. Elles sont discutées par l’ensemble de la classe et reprises en partie dans le plan. Ajouts des éléments précis vus pendant le questionnement en cours.

Le professeur fait ici office de secrétaire qui prend en note les remarques ou les valide (le poste maître de la salle étant strictement réservé à l’enseignant).

5. Présentation des cartes

Avant la fin des 2 heures de travail, relecture de tous et impression d’un exemplaire.

Une carte en format Freemind est laissée sur le réseau pédagogique, ainsi qu’une autre au format cliquable, pour utilisation ou récupération pendant l’année. Au cas notamment où des fichiers joints ne seraient pas reçus par email.

Distribution au cours suivant. Certains élèves préfèrent recevoir la carte par email, afin de la colorer ou la rendre plus agréable.

6. Avis des élèves et de l’enseignant.

Type de travail : ce type de travail allège toute la classe et fait participer chacun. Les élèves ont déjà pris l’habitude de préparer soigneusement afin d’être les plus rapides et efficaces possible. Certains élèves se sentent valorisés par le choix de leur partie de préparation.

Prise en main du logiciel : 4/5. Pour le professeur : bien penser à la taille de la police, toujours assez grande, avant impression. Les copier-coller des cartes proposées par les élèves sont assez rapides, aucun problème ne se pose…

Produit fini : 4,5/5. Agréable à l’écran. Bien sûr l’impression est en noir et blanc. On travaille pour tout le monde, même les moins investis sont obligés de s’y mettre pour faire avancer toute la classe.

7. Conclusion

L’avantage est que le document fini offre une bonne base de travail pour une reformulation possible à rendre, si besoin est. La clarté du plan évite les prises de notes souvent trop brouillonnes de la part des élèves, qui peinent à reformuler correctement ce qui a été dit lors des séances précédentes.

Geoffrey Obin, professeur au lycée Victor Considérant, à Salins-les-Bains.

Expérience datant de 2008.

 

Rappel : le didacticiel Freemind est ici.

Carte heuristique réalisée avec les élèves

Au sujet de l'auteur

geoffreyobin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*