«

»

Jan 26 2008

Expérience heuristique Rousseau : l’argumentation

mail  

Enseignant :

Bernard Maréchal

Professeur de Lettres Classiques

Lycée Jean Michel

39000 LONS LE SAUNIER

contacts   

Contexte, durée et classe :

  • La présente expérience s’inscrit à la fin d’une séance d’analyse de textes argumentatifs en seconde.
  • Après une petite série de lectures sur Rousseau et ses enfants, voici l’objectif didactique : repérer et comprendre une structure argumentative, analyser des éléments argumentatifs dans des textes, et construire en même temps une « argumentation ».
  • Pédagogiquement, il s’agit d’un travail sommatif évalué.
target   

Objectifs :

 Objectif TICE et pédagogique : utiliser les cartes heuristiques comme outil de classement et de construction, pour produire individuellement une carte dépliable qui montre la compréhension argumentative des textes originaux.
tools   

Conditions matérielles :

  • Applications de « mindmapping » Freemind, logiciel libre installé sur tous les postes d’une salle en réseau pédagogique ; poste professeur avec écran et vidéo-projection ; travail écrit des élèves par groupe de deux ; utilisation de textes numérisés.
  • Durée : 1 heure.
  • Remise des « copies » : ½ heure.
rocket   

Mise en œuvre :

Démarche détaillée

  • Découverte immédiate de la carte par les élèves, après une mini-manipulation par le professeur sur le poste professeur et le vidéo projecteur.
  • Les élèves disposent d’une carte partiellement remplie, contenant les textes déjà lus, et quelques nouveaux, et des embranchements vides, qui leur posent des questions comme le ferait un énoncé.
  • Leur travail consiste à rédiger des réponses analytiques en les illustrant par copier-coller : ils vont chercher dans les textes les arguments, les exemples, qui leur semblent pertinents, et reconstruisent une structure plus simple et éventuellement plus logique en modifiant l’ordre des thèses, arguments, et exemples.
  • Chaque texte fourni supporte cette analyse, et les élèves sont invités ensuite à faire un bilan de la confrontation de ces thèses, ce qui rentre dans le cadre de l’objet d’étude : sur la question de l’abandon d’enfants par un parent, opinion personnelle de l’élève, en reprenant tel ou tel argument trouvé dans les textes proposés, et arguments personnels venant compléter le raisonnement.
  • Enfin, les élèves suppriment les énoncés et les textes supports de l’exercice, et rendent une carte qui contient seulement leur analyse de chaque texte et leur bilan.
check   

Résultats :

Utilisation postérieure des cartes

Le professeur ne guide pas les élèves, il s’agit d’un exercice qui sera ensuite ramassé et évalué directement sur leur carte heuristique, par adjonction d’une case dans l’arborescence, ou des commentaires insérés.

calculator Bilan positif : Pourquoi utiliser les TICE dans ce cas

  • Devoir fait sans utiliser crayon ou papier, par simple copier-coller, ce qui est plus rapide, par déplacement d’une case de l’arborescence à une autre des parties d’un ou de plusieurs textes, et identification au moyen de cases supplémentaires (déjà préparées, mais vides).
  • Pas besoin de feuilleter des pages, les textes ont presque tous été lus et/ou partiellement analysés, les élèves y circulent à l’aise.
  •  La part de rédaction est réduite, ce qui ne handicape pas les élèves qui manipulent maladroitement la saisie, et les difficultés de langue ou d’orthographe ne constituent plus une source grave de pénalisation.
  • Transfert de compétences pédagogiques du professeur vers les élèves, qui pourront tout à fait se passer de l’outil logiciel par la suite : le copier-coller informatique peut devenir dans un prochain exercice un travail individuel de repérage, surlignage, construction de plan. L’informatique n’est donc pas un but en soi, mais un moyen associable à d’autres.
  • La correction des « copies » se fait simplement, leur remise également : réseau pédagogique, espace classe, ouverture des cartes individuelles qui sont aussitôt enregistrées dans l’espace personnel pour éviter les effets de curiosité, et chaque élève peut ensuite comprendre son résultat, appeler le professeur pour demander des éclaircissements. De plus une carte type, servant de corrigé, peut être mise sur l’espace classe et consultée par chacun.
  • La « copie » informatique peut devenir copie corrigée papier par transfert au format *.pdf, puisque la carte constituée par les élèves est beaucoup moins volumineuse que l’original qui contenait des textes assez longs.
 

calculator Limites de la démarche :

  • Limite pédagogique :

Nécessité de regrouper des élèves, et risque qu’un seul des deux travaille beaucoup plus … Mais la mutualisation de la note est un puissant facteur d’entraide et d’efficacité.

  • Rappel d’une même limite sur un exercice similaire

Exercice effectué sur une série de textes non préparés concernant racisme et altérité : il avait fallu un peu plus d’une heure, la lecture à deux regards sur un seul écran n’étant pas très efficace, et il s’était avéré impossible de considérer l’exercice évaluable pédagogiquement.

  Carte cliquable montrant l’énoncé du devoir, et servant aussi à rédiger le devoir en salle informatique

Au sujet de l'auteur

Bernard Maréchal

Ex-Professeur de Lettres Classiques
Lycée Jean Michel
39000 LONS LE SAUNIER

Membre du Groupe de Travail Lettres-Tice de 2006 à 2013
Webmestre du site GT Lettres-TICE de 2006 à 2013

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*