«

»

Juin 14 2013

Le travail collaboratif en classe de latin via le Pad

Quels sont les usages du Pad en classe de latin ou comment motiver les élèves en version latine grâce au travail collaboratif ?
mail  

Enseignant :

Audrey Legrand

Professeur de Lettres Classiques

Collège Charles Péguy,

70210 VAUVILLERS

contacts   

Contexte, durée et classe :

Contexte :

En latin, le travail « classique » de la version peut s’avérer rébarbatif pour les élèves du fait de la systématisation dans la pratique. Il s’agit de travailler d’abord la langue pour aboutir à une traduction après une longue analyse, et enfin de construire du sens grâce au commentaire. En classe, le professeur a deux choix :

  • soit faire travailler la classe entière sur un même document projeté au tableau, auquel cas, les élèves qui participent à la progression du cours sont bien souvent les mêmes et certains restent passifs
  • soit laisser les élèves en autonomie sur le texte et s’apercevoir, du fait de l’hétérogénéité dans les classes que certains sollicitent bien souvent l’aide du professeur parce qu’ils n’arrivent plus à avancer.

Le « Pad » nous semble donc être une solution pour mettre tous les élèves en situation d’acteurs face à l’exercice de la version.

Classe : Classe de double niveau 4ème-3ème en latin. 19 élèves (6 de 4ème et 13 de 3ème).

Durée : 2 heures consécutives en salle informatique.

target   

Objectifs :

But :

  • Décomplexer les élèves face à la version latine en les mettant en situation d’acteurs.
  • Créer l’émulation au sein de la classe grâce à un travail collaboratif.
tools   

Conditions matérielles :

Conditions matérielles :

  • un vidéoprojecteur pour montrer aux élèves la prise en main du pad et son adresse.
  • une salle informatique avec au moins un ordinateur pour deux élèves.

Remarque : pour apprendre à utiliser piratepad le tutoriel de Robert Delord sur ’latineloquere’ est très bien fait et permet aussi de comprendre l’utilisation de titanpad (qui semble plus pratique pour retrouver tous les pads créés). ici

Le maximum d’élèves en session active est de 16, au risque sinon de rencontrer certains problèmes de connexion.

rocket   

Mise en œuvre :

Mise en œuvre :

  • Il appartient au professeur de choisir une version adaptée au niveau des élèves. En l’occurrence ici, j’ai créé une séquence commune aux deux niveaux sur « Les croyances des Romains ». Nous nous trouvons ici dans la séance 7 qui aborde les divinités égyptiennes.
  • J’ai d’abord copié le texte latin à traduire (Apulée,Les métamorphoses 11, 8, 1 sur le culte d’Isis) sur Titanpad ainsi que les consignes de travail. (Fig. 1)
  • Ensuite, j’ai donné aux élèves l’adresse du pad (ici : http://cpeguy.titanpad.com/1 ] ainsi que le mot de passe (latin) créé par mes soins). De cette façon, tous les élèves ont accès au travail en même temps. Pendant la séance, les tâches sont distribuées à la fois oralement et à l’aide du chat mis à disposition par Titanpad.
  • Chacun peut progresser à son rythme et surtout tout le monde peut voir sa propre progression ou celle des autres élèves grâce au code de couleurs. (Fig 2)
  • À la fin de la séance, le travail est laissé en l’état. Le corrigé final a lieu en classe à la séance suivante. Il suffit ensuite d’enlever toutes les couleurs et d’imprimer le document que les élèves rangent dans leur classeur.

Pourquoi utiliser les TICE dans ce cas ?

  • Les TICE permettent à tous les élèves de travailler en collaboration au même moment.
  • C’est un atout certain que de pouvoir modifier et échanger avec les élèves instantanément à la fois sur leurs erreurs ou leurs réussites (par l’intermédiaire du chat).
  • Les élèves timides à l’oral se trouvent moins en danger et osent participer bien plus qu’ils n’en ont l’habitude.
calculator Bilan : Bilan :

Ce type de séance permet de varier l’appréhension de la version latine. Elle favorise l’émulation du groupe puisque chaque idée peut être discutée et approfondie par tous au même moment. Enfin, sa forme collaborative permet à tous de s’investir dans l’activité de la traduction.

Au sujet de l'auteur

Bernard Maréchal

Ex-Professeur de Lettres Classiques
Lycée Jean Michel
39000 LONS LE SAUNIER

Membre du Groupe de Travail Lettres-Tice de 2006 à 2013
Webmestre du site GT Lettres-TICE de 2006 à 2013

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*