Une appropriation numérique de Phèdre

Twitter roles
Comment faire comprendre un texte classique à des élèves pour qui cette langue est inaccessible, et dont la forme est si loin de leurs pratiques langagières ?

C’est à partir de ce paradoxe que j’ai essayé de proposer des activités mettant en œuvre des outils numériques afin de mieux leur faire s’approprier les thèmes développés dans cette pièce forte de sentiments puissants et tragiques.

 

Contexte

  • Discipline : Français.
  • Etablissement : lycée.
  • Classe, effectif : 35 élèves.
  • Niveau : Seconde.
  • Groupes ou classe entière : en travaux dirigés principalement.
  • Création de la ressource : février 2014.
  • Nom et e-mail professionnel de l’enseignant : Stéphane FONTAINE stephane.fontaine@ac-besancon.fr.

Objectif(s) pédagogiques (s)

  • Vérifier la compréhension des scènes étudiées en classe.
  • Ecrire de manière concise dans un registre soutenu.
  • Sensibiliser aux modalités de la réécriture.
  • S’entraîner à la lecture expressive.

Conditions matérielles

  • Outils mobilisés : ENT-ENOE, traitement de texte, navigateur web, le site de Twitter, un outil pour enregistrer la voix et des casques-micros.
  • Matériels utilisés : ordinateurs avec un accès au web et des casques-micros.
  • Domaine de compétences et capacité(s) du B2i :
    • L.3.1 – Maîtriser les fonctions de base des suites bureautiques.
    • L.5.4 – Participer à une production numérique collective (site collaboratif, wiki, etc.) dans un esprit de mutualisation, de recherche ; choisir des stratégies collaboratives adaptées aux besoins.
    • L.5.5 – S’exprimer via les réseaux en identifiant la qualité de l’espace de publication (publique, privée, professionnelle, personnelle).
  • Logiciel(s) et outil(s) TICE : OpenOffice, Mozilla Firefox et Audacity.
  • Logiciel(s) RIP utilisé(s) : aucun.

Mise en œuvre et activités prévues

  • Types d’activités pédagogiques : Ecriture d’invention / Oral.
  • Cadre pédagogique : Travaux dirigés.
  • Durée : 2 séance d’une heure + 2 temps courts en classe entière.
  • Objet d’étude : La tragédie et la comédie au XVIIème siècle : le classicisme.

Déroulement

Séance 1

Consignes

  • Le travail s’effectue d’abord individuellement. Il nécessite l’utilisation d’un navigateur web et d’un traitement de texte.
  • La seconde partie du TD se fera en groupes de 4 ou 5 élèves afin de mettre en commun les idées et reformulations afin de recréer le dialogue sur Twitter.

Etapes

  • D’abord, vous allez chercher le document dans le répertoire de la classe (Groupes > 2e > Travail > Français > Phèdre ActeIV.odt), l’ouvrir et l’enregistrer dans votre dossier personnel.
  • Ensuite, vous relirez l’acte IV, scène 4 (groupe B) ou scène 6 (groupe A).
  • En même temps, vous résumerez chacune des tirades importante en UNE ou DEUX phrases simples de moins de 130 signes, suivant leurs importances, dans un registre soutenu.
  • Vous écrirez votre résumé sous la tirade dans une autre couleur, dans le fichier texte sauvegardé dans votre dossier personnel.
  • Une fois terminé ce travail, vous l’enregistrerez avec votre identifiant ENOE comme titre du fichier (ex. stephane.fontaine.odt) :
    • dans votre dossier personnel
    • dans le répertoire de la classe (groupes > 2e > Travail > Français > Réécriture Twitter)
  • Exemple reecriture de PhedreEnfin, nous jouerons le dialogue en équipe de 4-5 élèves, pour chaque couple de personnages, en choisissant et copiant-collant les meilleures répliques sur les comptes Twitter des protagonistes :
    • @PhedreLGC25
    • @OenoneLGC25
    • @TheseeLGC25
    • A NOTER que c’est aussi un défi, les couples de chaque scène seront mis en compétition dans un défi de rapidité.
    • Dans chaque tweet vous devrez commencer par insérer le hashtag #phedremoderne.
    • Après le TD, en classe entière, nous avons repris les réponses et choisi les plus pertinentes parmi celles proposées par le couple de personnages.

Séance 2

Consignes

  • Le travail s’effectue d’abord par la lecture et l’annotation individuelle, puis en petits groupes, de son texte pour mettre en avant les éléments liés son expressivité.
  • Puis, il faudra s’enregistrer et exporter le résultat au format MP3.

Etapes

  • D’abord, vous reprendrez le document de la semaine suivant comprenant le texte de l’acte IV, puis vous annoterez la scène (ou partie de scène pour le groupe B) en mettant des éléments du texte en relief par les couleurs et utiliserez les commentaires pour indiquer les sentiments ou effets à mettre en œuvre dans votre lecture.
    Sequence re_ecriture_avec Twitter2 Sequence re_ecriture_avec Twitter1
  • Ensuite, vous échangerez par petits groupes de 4 à 5 élèves sur les sentiments des personnages et les intonations à apporter afin d’enrichir votre travail personnel.
  • Enfin, vous enregistrerez votre lecture avec le logiciel Audacity (Logiciels > salle > Multimédia > Audacity) et exporterez le résultat au format MP3, avec votre identifiant ENOE comme titre du fichier (ex. stephane.fontaine.mp3) :
    • dans votre dossier personnel
    • dans le répertoire de la classe (Groupes > 2e > Travail > Français > Enregistrement Phèdre sc. 4 ou sc.6)
    • Reste aux élèves à écouter les différentes productions pour le retour des vacances afin de choisir la ou les meilleures interprétation et lectures expressives. En classe entière nous procéderons à un vote.
  • vote : meilleure lecture de la scène 4 et de la scène 6

Bilan

Commentaires ou remarques sur la séquence  :

  • Les élèves ont apprécié le travail en « One shot » et l’utilisation de Twitter parce c’était nouveau et original. Cela malgré le fait que peu d’entre eux utilisaient ce réseau social (4 élèves sur 35).
  • L’enregistrement et le travail sur la lecture arrive à point nommé car nous allons commencer un travail avec des comédiens dans le cadre du projet « 7 à lire ».

Avantage et inconvénients :

  • Aucune difficulté dans l’utilisation des outils : Audacity a déjà été utilisé avec ces élèves par les collègues de langue, le traitement de texte avec moi et le navigateur est bien maîtrisé dans l’ensemble.
  • On travaille la langue, le lexique et les éléments de versification sans en avoir l’air.

Document(s) complémentaire(s)

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*