«

»

Juil 01 2015

Nouveau thème BTS « Je me souviens » séquence découverte

running
Enseignantes
Fiche coordonnée par Christine Bolou-chiaravalli IUT Montbéliard. Rédigée avec la collaboration de : Corine Magnin, Annabelle Carlier, Sabine Ruyer et Nathalie Herit.
colorwheel
Contexte et classe
Séquence découverte BTS du nouveau thème 2015/2016 « je me souviens »  (juste après la séquence « objets »)
Site officiel et nouveau programme
playObjectifs Ce thème est très inspirant et pour une première séquence, la piste explorée sera le souvenir conscient. La problématique sera centrée d’abord sur le “moi” puis s’étendra aux autres.
paintrollerConditions matérielles Une salle équipée d’internet, un vidéo-projecteur.
magicwandMise en oeuvre
  • Séance n°1  (1 heure)

Qu’est-ce qui fait se souvenir ?

Le point de départ sera la boite à souvenir que l’on trouve dans le film Le Fabuleux Destin d’Amélie Poulain – film français  – sorti en 2001. Il s’agit d’une comédie romantique écrite par Jean-Pierre Jeunet et Guillaume Laurant avec Audrey Tautou dans le rôle titre.

Diffusion d’un extrait d’Amélie Poulain extrait

Activité : créer une boite de souvenirs  et venir en classe avec. Cette boite est destinée à être présentée voire diffusée au sein de la classe :

Plusieurs possibilités :

  • Créer une affiche représentant la boîte et ses souvenirs.
  • Réaliser un court film (1 minute)
  • Réaliser un diaporama ( tutoriel PPT ou Impress)
  • un photomontage numérique

Contrainte : il doit y avoir un univers sonore (via ordinateur, téléphone ….) des chansons de votre enfance, des dessins animés qui accompagneront la présentation.

 

  • Séance n°2 : Restitution 15 jours après : oral  (2 ou 3 heures) de 5 minutes (pour une classe de 20)

Pour les classes plus importantes : centraliser les travaux (via l’ENT) et les faire commenter suivant une grille Mediacad (espace de partage de documents)

DSC00869

 

  • Séance n°3 : odeurs de doudou (2 heures)

Cette séance sera consacrée aux sensations de l’enfance (olfactives, sensuelles, visuelles, gustatives, tactiles)

En introduction lire un extrait :

La première gorgée de bière de Delerm

Proust , A la recherche du temps perdu ,Du côté de chez Swann, le passé qui ressurgit de manière involontaire

Puis proposer  de créer un portrait araucan : c’est un jeu de devinettes inventé par Vendredi dans Vendredi ou la vie sauvage. Le jeu consiste faire deviner quelque chose en donnant cinq indices imagés : des métaphores. Voici l’exemple que Michel Tournier invente dans le roman :

C’est une mère qui te berce,

c’est un cuisinier qui sale ta soupe,

c’est une armée de soldats qui te retient prisonnier,

c’est une grosse bête qui se fâche, hurle et trépigne quand il fait du vent,

c’est une peau de serpent aux mille écailles qui miroitent au soleil.

Qu’est-ce que c’est ?

Robinson a deviné : c’est l’Océan.

 

  • Séance n°4 ( 1 heure)

Une nouvelle piste est envisagée : celle des souvenirs refoulés, des traumatismes qui mêlent souvenirs et psychanalyse.

  • Travail de synthèse à partir de 2 films d’Hitchcock
  • La maison du docteur Edwardes, et Pas de printemps pour Marnie
  • Travail de groupe ( par 3) : choisissez un film, déterminez une problématique liée au thème, et illustrez-la via des captures d’écran accompagnées d’un texte de 5 à 8 lignes.
    Voir une autre séquence sur le site.

Il ne s’agit en aucun cas de raconter le film, mais de commenter en quoi l’image répond à un aspect de la problématique

 

  • Séance 5 : correction des travaux (1 heure)

3ème piste envisagée pour aborder le thème : les souvenirs inventés.

Le point de départ sera un extrait d’un des  textes suivants :

Rousseau Les Confessions

Magnus, Sylvain Germain (quête de l’identité, vrais et faux souvenirs…)

 

calendarBilan La première séance a été testée avec succès ; pour les autres elles restent théoriques et vos remarques sont les bienvenues. Des objets et des souvenirs étaient récurrents :

DSC00885

cloud
Limites et perspectives
On pourrait aussi commencer  avec ce texte : MamanMa mère était assise dans le salon et versait le thé ; d’une main elle tenait la théière, de l’autre le robinet du samovar d’où l’eau coulait, débordant de la théière sur le plateau. Mais, quoiqu’elle regardât avec attention, elle ne s’en apercevait pas ; elle n’avait pas remarqué non plus notre arrivée.Tant de souvenirs du passé surgissent lorsqu’on essaie de ressusciter en imagination les traits d’un être aimé qu’on voit ceux-ci confusément à travers ces souvenirs comme à travers des larmes. Ce sont… les larmes de l’imagination. Lorsque je m’efforce de me rappeler ma mère telle qu’elle était à cette époque, je vois seulement ses yeux marron, qui exprimaient toujours la même bonté et le même amour, un grain de beauté qu’elle avait sur le cou, un peu plus bas que l’endroit où bouclaient de petits cheveux, son étroit col blanc orné de broderies, sa main sèche et tendre qui me caressait si souvent, que si souvent je baisais ; mais l’expression d’ensemble m’échappe.

Léon Tolstoï (1828-1910), Enfance, 1852. Traduit du russe par Sylvie Luneau, Bibliothèque de La Pléiade, Gallimard.

 

Au sujet de l'auteur

christinebolou

PRAG iut de Montbéliard, département Mesures Physiques et Réseaux et Télécommunications.
Culture générale, expression
Membre du CLEMI
Responsable de licence
Formatrice de formateurs

(1 commentaire)

  1. Souillol

    Bonjour,
    j’enseigne en BTS. Je me suis inspirée avec succès de votre proposition partant du film Le fabuleux destin d’Amélie Poulain et vous en remercie.
    Après avoir travaillé sur le texte de Proust, mes étudiants m’ont suggéré de travailler sur la fin du film Ratatouille (que l’on trouve sur youtube en anglais sous « final taste »). Le critique culinaire voit ressurgir des scènes de son enfance en goûtant les plats du jeune cuisinier.
    Je trouve que c’est une très bonne idée, à rapprocher de la madeleine de Proust. Je souhaitais la partager avec vous.
    Vous souhaitant bonne continuation, cordialement,
    C. Souillol

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*