«

»

Juin 02 2016

Mobilisation des connaissances culturelles pour l’écriture personnelle

padNos étudiants de BTS ont pour certains suivi des parcours en lycée général et technologique et pour d’autres en lycée professionnel, toutefois tous semblent être en difficulté lorsqu’il s’agit de mobiliser des éléments culturels pour étayer une argumentation nécessaire à l’exercice d’écriture personnelle.
L’indigence des références explicites à des œuvres, de quelque nature que ce soit, pose des difficultés d’évaluation pour l’enseignant et d’engagement des élèves dans ce type d’écriture argumentative qui ne peut se contenter, après plusieurs mois de travail, de l’indigence d’échanges proches de ceux « de café du commerce ».

J’ai donc choisi d’utiliser les potentialités de l’écriture collaborative pour accompagner mes étudiants de deuxième année à réaliser une synthèse sur chacun des thèmes afin de les aider, pour ceux venant de l’enseignement général ou technologique, et de leur apprendre, pour ceux provenant de cursus professionnels, à mobiliser leurs connaissances.

Objectif(s) pédagogiques (s)

  • synthétiser les connaissances culturelles mobilisables autour d’un des thèmes au programme pour l’écriture personnelle en BTS
  • collaborer pour trouver des idées et les illustrer par des exemples précis afin de se préparer un ensemble d’arguments prêts à l’emploi

Déroulement de la séance

  • Matériels et outils utilisés :
    • ordinateur ; navigateur web (Firefox)
    • documents numérisés reprenant les différents textes vus et étudiés (dossier de la classe sur le serveur pédagogique de l’établissement)
    • outil collaboratif (Etherpad) – possible maintenant avec le pad de l’ENT-ENOE (pas installé au lycée à cette époque)
  • Synthèse du thème : Ces objets qui nous envahissent : objets de culte, culte des objets
    • 5 Entrées :
      • Les objets ont-ils des valeurs différentes en fonction de leurs usages ?
      • Les objets immatériels sont-ils réels ?
      • Nos objets sont-il une source d’aliénation ?
      • Peut-on se libérer des objets ?
        Les objets sont-ils la source de la créativité artistique ?
    • Pour chacune des 5 entrées définies, un groupe de TD se charge de chercher dans ses cours ou ses connaissances 3 idées favorables et 3 défavorables pour répondre à la question. Et, ensuite il appuie chaque idée par 3 exemples de natures différentes (un film, une texte littéraire, un texte argumentatif (presse, essai, article, etc.)
  • Mise en oeuvre en 2 heures :
    • reprise des différents documents étudiés, de ses notes de cours, des lectures et visionnages effectués
    • classement des idées et exemples pertinents dans les thèmes proposés dans le document collaboratif
    • annotations et appropriations du travail (ajouts dans le document partagé et commentaires dans le chat)
    • discussion orale et échanges collectifs pour valider les éléments mis en avant
    • propositions de sujets d’expression personnelle sur ce thème

Commentaires ou remarques sur la séance

  • Séance qui a assez bien fonctionné avec les étudiants ; ils y voient assez vite l’intérêt car on prépare des fiches de révisions ensemble.
  • Les possibilités de chat ont très mal été utilisées par les étudiants : au lieu d’échanger pour lever les incompréhensions, ils se sont invectivés voire pire… Ce temps de travail a été renouvelé avec un autre objet d’étude et une consigne plus claire (ne pas échanger oralement, mais uniquement à l’aide du chat et le travail doit être fait en silence). Le résultat a été bien meilleur en terme d’échanges et d’accompagnement entre pairs.
  • Ce travail de synthèse doit être accompagné par l’enseignant pendant qu’il se déroule et après sur un temps assez court (une semaine) pour valider les propositions des étudiants et apporter un outil fiable. Cela ne signifie pas que l’enseignant complète tout ce qui n’est pas fait.
    Une fois finalisé par les étudiants en collaboration avec l’enseignant, le pad est exporté dans un document texte envoyé en pièce jointe, par e-mail, à chacun des étudiants.

Document(s) complémentaire(s)

 

Au sujet de l'auteur

Stéphane Fontaine

Enseignant de lettres modernes - lycée polyvalent de Montbéliard (25)
mél. stephane.fontaine@ac-besancon.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*