«

»

Mai 16 2016

Les éléments chimiques expliqués par les Langues et Cultures de l’Antiquité

mail
Enseignant :
Fanny Couturier
Professeur de Lettres Classiques

Collège Léonard de Vinci
90000 Belfort
http://salle103.fr
contacts

Contexte, durée et classe :

  • Un groupe de latinistes de 20 élèves
  • Classe de troisième
  • Une heure sur les trois hebdomadaires a été consacrée au projet, durant deux mois, soit environ huit heures.
target

Objectifs :

  •  Prendre conscience de l’utilité des langues anciennes dans les autres disciplines, notamment dans les disciplines scientifiques.
  • Donner du sens à l’apprentissage du tableau de Mendeleïev en cours de physique-chimie à la lumière des Langues et Cultures de l’Antiquité.
  • Réaliser la portée des légendes mythologiques dans des éléments du quotidien
tools

Conditions matérielles :

  •  une salle informatique
  • un ordinateur pour deux élèves, avec une connexion internet
  • un logiciel capable de rendre cliquable une image (GIMP dans mon cas)
rocket

Mise en œuvre :

 Étape 1 : Explication du projet.

Les élèves avaient beaucoup de difficulté à comprendre et retenir le tableau périodique des éléments de Mendeleïev en cours de physique-chimie. Nous avons donc décidé de leur proposer une activité transversale, qui visera à leur faire retenir le nom, la couleur, le symbole et la place des éléments chimiques qui étaient en rapport avec les Langues et Cultures de l’Antiquité, par leur étymologie ou les allusions à la mythologie qu’ils présentaient.

 

Étape 2 : Répartition des éléments en groupes.

Nous avons commencé par distinguer quatre groupes d’éléments qui étaient en lien avec les Langues et Cultures de l’Antiquité:

  • les sept métaux assimilés à des corps célestes et des dieux de l’Antiquité
  • les noms d’éléments formés à partir de noms de couleurs en latin ou en grec
  • les noms d’éléments formés à partir de noms de la mythologie
  • les noms d’éléments formés à partir de noms géographiques

Étape 3 : Recherche et création de diaporamas

Répartis en groupes de deux, les élèves ont commencé leurs recherches. Un grand tableau périodique des éléments était à disposition au centre de la classe, et chacun venait surligner l’élément qu’il s’apprêtait à étudier, pour éviter les doublons.

Les groupes synthétisaient leurs recherches en créant des présentations/diaporamas sur le compte google de la classe, aussi appelés « slides ». Chaque élément s’est ainsi vu attribuer un diaporama visible directement en ligne. Les élèves avaient accès au travail des autres groupes et pouvaient ainsi s’en inspirer ou corriger des erreurs.

 

Étape 4 : Création de la carte cliquable.

A l’issue de l’étape 3, tous les éléments à étudier disposaient chacun d’un petit diaporama de présentation en ligne, créé par les élèves.

Il ne restait donc plus qu’à référencer les liens de toutes ces présentations sur l’image du tableau des éléments, ce qui a été fait sur le logiciel GIMP.

Il s’agit d’ouvrir une image existante (ici, l’image du tableau des éléments), d’entourer une zone (ici, la case d’un élément), et de la rendre cliquable (ici, en insérant le lien de la présentation google de l’élément en question).

 

check

Résultats :

 La carte cliquable des éléments a fait l’objet d’un article sur notre site disciplinaire et est visible ici.

Cliquez sur l'image pour retrouver les résultats de l'activité.

Cliquez sur l’image pour retrouver les résultats de l’activité.

calculator Bilan : Cette activité, qui de prime abord n’était pas ancrée dans le programme ni prévue dans notre progression annuelle de latin, s’est révélée très pertinente parce qu’elle répondait à un besoin manifeste des élèves. Elle leur a permis de mieux comprendre l’intérêt des Langues et Cultures de l’Antiquité, et de donner du sens à leurs apprentissages en cours de physique-chimie. En fin d’année, les élèves ont même souhaité continuer ce travail et expliquer la totalité des éléments du tableau.

 

 

Au sujet de l'auteur

Fanny Couturier

Professeur de Lettres Classiques
Collège Léonard de Vinci
90000 Belfort

Membre du Groupe de Travail Lettres-Tice depuis 2012
Webmestre du site depuis 2013

(2 commentaires)

  1. Blandine Nguegoue

    Bonjour
    je viens de découvrir votre travail particulièrement intéressant. J’aurais voulu savoir si l’utilisation du logiciel GIMP est simple car nous avions l’idée de faire un travail de recherche du même type que le vôtre à propos du système solaire ce serait une réalisation envisageable pour mettre en valeur cette activité.

    1. Fanny Couturier

      Bonjour,
      Merci de l’intérêt que vous portez à notre travail. L’utilisation de GIMP est non seulement payante, mais aussi assez complexe. C’est la raison pour laquelle je vous conseille d’utiliser un autre outil, comme Thinglink, qui vous permettra de rendre une image ou une carte cliquable. Cordialement, FCouturier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*