Juil 06 2017

Lire, créer, échanger à l’heure du numérique.

mail  
Enseignant :
 Juliette Sorlin

Collège Diderot,
25000 Besançon

contacts   

Contexte, durée et classe :

Contexte : Une classe de troisième qui participe au dispositif « Livre Élu », département du Doubs. Projet EPI avec le professeur d’arts-plastiques, d’EPS et de français.

Classe, effectif :
 Une classe de troisième, 24 élèves, une année scolaire

target   

Objectifs :

Développer ses compétences de lecteur autonome et développer le goût de la lecture de fictions grâce à des créations artistiques et sportives. Organiser une rencontre avec une autre classe de 3e pour se découvrir et échanger autour de ses lectures.
tools   

Conditions matérielles :

Tablettes numériques. Application de montage vidéo, type Imovie.
rocket   

Mise en œuvre :

Le dispositif « Livre élu » propose une liste de livres sélectionnés  par des enseignants de français. Une élection du livre choisi par la classe est prévue en fin d’année, ainsi qu’une exposition des travaux réalisés par les élèves autour de leurs lectures.

Une séance a été consacrée à la découverte de la dizaine d’ouvrages. L’incipit et la première de couverture ont été donnés aux collègues, sans tout d’abord leur donner l’ouvrage pour qu’ils ne le jugent pas sur le nombre de pages.

Un temps de prise de connaissance personnelle des textes en autonomie a été initié (Textes – incipit – livre élu – 2016-2017). Dans un second temps, un tableau (Livre Élu 2016 – tableau synoptique – incipit) a été donné aux élèves pour les aider à comprendre l’ensemble des incipit. Il s’agit de déterminer le genre du texte, l’époque à laquelle se passe l’histoire ainsi que l’espace géographique, les personnages, les thèmes abordés, le type de narrateur. Au terme de la séance, les incipit sont lus par l’enseignant et un échange s’établit avec les élèves sur leurs premières impressions et la compréhension des intrigues. Le tableau permet de partir de premiers éléments pour anticiper les suites et développer ainsi des compétences de lecteurs experts.

Les élèves choisissent ensuite chacun un premier livre à emprunter. Il a été décidé de ne pas imposer de lectures aux élèves mais de laisser leur envie poindre. Il n’y a pas autant d’ouvrages que d’élèves, chacun peut donc aller à son rythme. Ce choix pédagogique a été fructueux puisque tous les élèves ont emprunté des livres et semblent avoir lu avec plaisir. Bien sûr de grands lecteurs ont relevé le défi de lire l’intégralité de la liste proposée, certains se sont découverts grands lecteurs, quelques élèves ont emprunté deux ouvrages.

Cette séance a eu lieu avant les vacances d’octobre et les choix de lecture se sont poursuivies jusqu’au début du mois de janvier. Afin de ne pas relâcher la motivation, régulièrement, des extraits d’un des ouvrages étaient lus en classe.

La suite du travail. Ces lectures se sont installées dans le cadre d’un projet interdisciplinaire EPI avec les collègues d’arts-plastiques, d’EPS et de français. L’objectif était de proposer aux élèves différentes appropriations des oeuvres lues. Le professeur d’EPS a proposé, dans le cadre d’un cycle acrosport, de représenter certaines scènes. Un groupe d’élèves a choisi de travailler des représentations du roman Sweet Sixteen de Anne-Lise Heurtier (Annexe 3).

Le projet a été présenté aux élèves dès la première séance. Ainsi, sans poser un cadre strictement formel de lectures, ils savaient tous qu’ils devraient travailler sur un texte en particulier, à la fois dans la cadre du cours d’EPS et du cours d’arts-plastiques. Le professeur de français a participé aux cours d’arts-plastiques en co-intervention.

En arts-plastiques, le travail mené conjointement avec le professeur visait à faire réfléchir les élèves, par groupe, sur la réalisation d’une bande-annonce vidéo du livre choisi, à l’aide de tablettes numériques. Des choix à la fois esthétiques, formels et de narration ont dû être faits par les élèves qui ont été guidés lors de plusieurs séances.

Enfin, ce projet s’est poursuivi avec un échange avec une autre classe de 3e d’un collège de la même ville, situé au centre ville. Notre collège se situe en REP+ et le constat a été fait que les élèves de ces deux quartiers ne se connaissaient pas. Deux rencontres ont donc eu lieu pour permettre aux élèves de découvrir leurs environnements respectifs et aller à rebours des clichés attachés aux deux espaces géographiques. Les travaux réalisés en EPS et en arts-plastiques ont servi dans un premier temps de supports aux échanges. Une course d’orientation dans les établissements a été organisée, avec des QR Codes à récupérer puis à flasher pour répondre aux questionnaires sur les textes, préparés par les élèves. Ces échanges ont été particulièrement fructueux : découverte de l’autre, échanges autour des lectures et des travaux réalisés.

calculator Bilan : Bilan :

Les élèves se sont particulièrement investis dans les réalisations artistiques et sportives proposées. Ce sont ces appropriations qui ont permis à certains élèves, petits lecteurs, d’entrer dans ces ouvrages. La liste propose des ouvrages de différents types : BD, manga, romans plus ou moins complexes … Chacun a pu trouver une lecture appropriée à ses envies et ses compétences de lecteur.

La création vidéo menée en groupe a été très riche pour les échanges entre les élèves qui sont entrés dans l’analyse de l’oeuvre dont ils devaient proposer la bande-annonce. Le numérique a été ici un moteur réel, les élèves ont pris un vrai plaisir dans la conception, la réalisation et le montage vidéo et ils ont développé de nouvelles compétences. Certains se sont investis en dehors des cours pour filmer de courtes séquences en extérieur, avec des décors appropriés à l’histoire de leur ouvrage. Associer des lectures avec un projet à plusieurs dimensions : artistiques, sportives et sociales avec l’échange d’une classe d’un autre collège a été une aventure qui a été le fil rouge de l’année complète.

 

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*