« A la recherche des traces de la civilisation grecque ancienne dans la langue et la société grecque et française d’aujourd’hui.»

mail  
Enseignant :

Enseignantes coordinatrices en France: Madame PERRIN Catherine, Lettres classiques/ Mme ZINDY Marina, Arts plastiques.

En Grèce :Mme SKOUMI professeur de grec moderne et ancien et Mme RAPTOPOULOU, professeur de français

contacts   

Contexte, durée et classe :

Le collège Val de Rosemont de Giromagny a réalisé un pr­ojet e-twinning avec le 3° collège de Laissa (Grèce) entre septembre 2015 et juin 2017.

Il concerne 41 élèves français et 25 élèves grecs.

Le groupe de travail est composé de la manière suivante :

    • ENSEIGNANTS FRANÇAIS : Mme Perrin, professeur de Latin-grec, professeur de français, Mme Zindy, professeur d’arts plastiques, Mme Brie et M.Guyon, professeurs de maths.

    • ÉLÈVES FRANÇAIS : 41 élèves (19 élèves de 4° latin-grec, 15 élèves de 5° latin-grec, 9 élèves de 4° de l’atelier arts plastiques)

    • ENSEIGNANTES GRECQUES ;Mme Skoumi professeur de grec moderne et ancien et Mme Raptopoulou, professeur de français

    • ÉLÈVES GRECS : 25 élèves (niveau 4°) du 3°collège de Larissa

target   

Objectifs :

Ce projet, porté par 2 enseignants dans chaque pays et déposé sur la plate forme e-twinning en novembre 2015 a pour titre :

« A la recherche des traces de la civilisation grecque ancienne dans la langue et la société grecque et française d’aujourd’hui.»

tools   

Conditions matérielles :

Pour le travail et la communication entre élèves :

UN TWINSPACE­
La plate forme e-twinning, après validation de notre projet, nous a attribué un espace de jumelage (twinspace) sorte de blog multilingue permettant aux élèves de travailler à distance.

https://twinspace.etwinning.net/15044/home

UTILISATION DE LA TECHNOLOGIE :
Les ordinateurs ont été constamment utilisés par les élèves et les professeurs français : écriture, padlet, tournage, réalisation de films, mise en ligne de vidéos, de photos. Le travail (en France) s’est fait en salle multimedia équipée de 16 PC.

Les tablettes ont été utilisées pour les prises de vues de la frise des panathénées, afin de préparer le travail en réalité augmentée.

Le twinspace offre de bonnes potentialités pour divers types de travaux, que nous n’avons pu tester toutes ; le forum semble très bon mais il faut pouvoir travailler sur le même créneau horaire. La vidéoconférence nécessite aussi un créneau commun et nous avions en plus un problème de connexion avec le collège grec.

Il est facile pour nous français d’aller en salle multimedia pendant nos cours car nous disposons d’un équipement de bonne qualité, et la fibre optique offre une qualité de connexion très satisfaisante ; par ailleurs, les élèves possèdent le plus souvent un matériel adéquat à la maison.

Cela est beaucoup plus difficile à nos collègues grecques : la salle informatique comporte peu de postes et est difficilement accessible ; toute activité doit se rattacher strictement au programme officiel, ce qui rend difficile de travailler sur les heures normales avec un groupe comprenant des élèves de différentes classes. Très peu d’élèves grecs sont équipés à la maison.

Pour la communication entre élèves et parents, nous avons aussi recouru aux réseaux sociaux très appréciés des usagers, pendant le voyage et ensuite.

UNE PAGE FACEBOOK a rassemblé un journal de voyage puis un résumé des activités : elle s’est d’abord intitulée « l’odyssée de Giromagny » puis s’est transformée en novembre 2017 en « La nouvelle Odyssée / Η νέα Οδύσσεια » pour s’adapter à notre 2° projet (Erasmus+ cette fois) avec le collège de Larissa. Cette page a eu une audience très significative, en Grèce et en France, bien au delà des familles des élèves qui ont voyagé. 155 mentions « j’aime la page » à la fin du projet, plus de 6000 réactions, partages et commentaires.

https://www.facebook.com/La-nouvelle-Odyss%C3%A9e-%CE%97-%CE%BD%CE%AD%CE%B1-%CE%9F%CE%B4%CF%8D%CF%83%CF%83%CE%B5%CE%B9%CE%B1-881025088696726/

Le projet 2015/2017 y reste archivé et on le retrouve si on remonte suffisamment dans l’historique.

Nos collègues ont donc souvent mis elles-mêmes en ligne depuis chez elle sous forme de vidéos les travaux faits en classe sans le secours d’ordinateurs. Ce travail a nécessité un engagement important des ressources et du temps personnel.

rocket   

Mise en œuvre :

  1. Le projet s’est déroulé en trois temps.

Travail en classe : de décembre 2015 à juin 2017, divers travaux faits séparément ou en commun par les Grecs et les Français : 21 pages dans le Twinspace, dépôt de vidéos et photos.

Mobilité en Grèce du groupe français (novembre 2016) La 3° du collège de Larissa accueille le groupe français pendant un jour et demi, des activités en commun sont réalisées.

Travail sur la céramique en classe : (décembre 2016 à juin 2017) Les partenaires grecs sont informés du travail fait en France via le twinspace. Juin 2017 : clôture du projet.

  1. Décembre 2015-octobre 2016 : travaux communs, préparation du voyage

    Divers travaux ont été faits séparément ou en commun. Ils sont sous forme écrite, tableaux collaboratifs Padlet, échange de courrier papier ou électroniques, réalisation de vidéos, scènes de théâtre, théâtre d’ombres…Voir dans le twinspace pages « activités 1 à 12 »

  2. VOYAGE EN GRÈCE : novembre 2016 

    Une rencontre sur 2 jours entre les partenaires a eu lieu à Larissa, ce qui a permis de renforcer les liens entre Grecs et Français, grâce à l’accueil très convivial que nous a réservé le 3° collège de Larissa. Pages « activité 13, 14 et 16 » Les élèves français et grecs réalisent des photos qui seront utilisées pour décorer une céramique en France.

  3. TRAVAIL SUR LA CÉRAMIQUE ET LA FRISE DES PANATHÉNÉES »

    • décembre 2016: Sangwoo Kim, artiste céramiste vient réaliser une jarre  : Page « activité 15»

    • Janvier-Avril 2017: travail sur les céramiques. Échange sur les danses grecques et sites filmés en Grèce : pages « activités 17 18 19 et 21 »

    • Avril-juin 2017 : préparation d’une exposition : « Une nécropole gauloise à Rosemontis » : pages« activités 17 et 18 »

    • Juin 2017 : exposition ouverte aux parents, aux visiteurs : page activité 20.

check   

Résultats :

21 activités ont été réalisées dans les pages du Twinspace .
https://twinspace.etwinning.net/15044/home

calculator Bilan :

Les élèves ont travaillé en 2015/16 dans le cadre du programme de Langues et cultures de l’Antiquité et d’Arts Plastiques, puis en 2016/17 dans le cadre d’heures dédiées (EPI Arts et culture de l’antiquité). Ils ont travaillé en 2015/16 sur les sujets de l’Iliade, des créatures de l’Enfer, des expressions tirées de la mythologie, puis en 2016/17 sur la réalisation de films liés aux sites du voyage en Grèce, sur un travail plastique (réalisations et décoration de céramique, utilisation de la réalité augmentée) puis d’une exposition présentant les céramiques réalisées en classe comme si elles étaient issues de fouilles archéologiques (réalisation de panneaux).

L’exposition présentée lors d’un vernissage où étaient invités les parents puis lors des portes ouvertes a rencontré un vif succès (environ 200 visiteurs). Puis l’exposition a été présentée par la professeure d’arts plastiques aux classes du collège (150 élèves), la médiation étant assuré par des élèves du projet.

Les 41 élèves français ont acquis de meilleures compétences dans plusieurs domaines. Ils ont suivi en interne une journée de formation au filmage et au montage. Un film de 20 minutes est visible sur le twinspace (page activité 12)

Les élèves grecs ont travaillé en parallèle avec nos sujets d’étude dans le cadre du cours de grec ancien (réalisation de travaux sur le même sujet). Ils ont réalisé des vidéos avec leur professeur de français et rédigé des messages et des cartes de vœux.

RÉSULTATS ET IMPACT :

Impact sur nos élèves : les élèves impliqués dans le projet ont gardé un souvenir fort de ce projet, et surtout de la rencontre à Larissa (voir dans le twinspace pages « activités 14 et 21 »)

Ils ont été motivés dans le travail proposé en Langues et cultures de l’antiquité et en Arts plastiques, et ont pu mener à bien plusieurs tâches complexes : réalisations de questionnaires, de carnet de croquis pendant et après le voyage, récit autobiographique, prise de vues, documentation et réalisation de films documentaires sur un des sites visités en Grèce, conception d’une exposition archéologique – panneaux pour l’exposition, travail sur la céramique, sur la décoration, recherche de motifs dans les musées grecs, pratique de diverses techniques.

Ils ont approfondi leur culture et leur ouverture, conformément à un des axes du projet d’établissement de notre collège, qui vise à favoriser l’ouverture culturelle des élèves.

Ces activités et rencontres ont été si riches qu’elles nous conduits à déposer un projet de partenariat entre école « Erasmus+ » en mars 2017, projet validé pour une période de 24 mois sur 2017/2019 et actuellement en cours de réalisation, ce qui nous a permis d’obtenir un budget conséquent pour financer plusieurs mobilités d’adultes et de groupes d’élèves.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

*