C’est Moiki l’ai fait ! Ecrivez une histoire dont vous êtes le héros !

mail  
Enseignant :
Marie Dumaine
Collège André Malraux
25300 PONTARLIER
contacts   

Contexte, durée et classe :

Séance de compte rendu du lecture cursive : recueil de nouvelle La Photo qui tue d’Anthony Horowitz.

Classe de quatrième, trois heures de travail.

target   

Objectifs :

Rendre compte de sa compréhension d’une oeuvre intégrale.

Ecrire une histoire dont on est le héros.

Coopérer.

tools   

Conditions matérielles :

Une tablette Ipad pour deux élèves.

L’oeuvre lue en lecture cursive.

Le site internet https://moiki.fr/ :
– les élèves se créent un compte avec une adresse mail perso
– l’enseignant crée un ou plusieurs comptes avec des adresses mail de classe.

rocket   

Mise en œuvre :

  • Les élèves ont lu au préalable le recueil de nouvelle La Photo qui tue d’Anthony Horowitz.
  • Ils ont rempli un bulletin pour voter pour leur nouvelle préférée.
  • A partir de leurs choix, l’enseignant constitue des binômes de travail.
  • Chaque binôme doit reconstituer au brouillon les  étapes essentielles de sa nouvelle. (On peut alors différencier et demander plus ou moins d’étapes en fonction du  niveau des élèves.)
  • L’enseignant présente le site Moiki et propose aux élèves de créer leur compte.
  • Les élèves reconstituent alors leur nouvelle sous la forme d’une histoire dont on est le héros qu’ils proposent ensuite à la lecture de leurs camarades.
check   

Résultats :

Les élèves ont apprécié cette activité pour plusieurs raisons. Certains se souviennent des livres dont on est le héros de leur enfance et qu’ils avaient alors appréciés. D’autres ont découvert le principe mais se sont très vite investis dans l’idée de créer une aventure à partir d’une histoire qu’ils avaient lue.

En terme de compétences, ils travaillent sans s’en rendre réellement compte la compréhension de texte et l’expression écrite mais l’utilisation de Moiki nécessite également des compétences d’anticipation et d’imagination.

calculator Bilan : Moiki peut également être utilisé par l’enseignant afin de proposer des rappels ou des révisions de notions tels qu’on peut les envisager lorsque l’on crée des arbres décisionnels. Voir l’exemple de Fanny Couturier pour l’accord du participe passé : https://moiki.fr/story/61a0e29cce207a0039f3f2e4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.